Comment choisir sa société de récupération de données ?

choix-laboratoire-récupération-données

De nombreuses sociétés proposent leurs services en matière de récupération de données. Parmi cette multitude de choix, comment choisir à qui confier le capital numérique de votre entreprise mis en jeu par une perte de données ?

Solutions et services suite à une perte de données

La récupération de données est un métier de spécialistes. En cas de pertes, il est conseillé de faire appel à une société spécialisée disposant de l’expertise et des moyens nécessaires pour assurer un bon processus de récupération.

Comment se déroule une récupération de données ?

Une société experte en récupération de données doit faire preuve de transparence et pouvoir rassurer l’entreprise cliente à toutes les étapes du processus :

  • Envoi ou remise en mains propres du support de stockage, contre accusé de réception, au laboratoire dédié à la récupération de données.
    • Le conseil Databack : une société qui prétend établir un diagnostic à distance ou par téléphone, à moins que ce ne soit pour un pré-diagnostic ou une évaluation de la situation, doit susciter la méfiance.
  • Diagnostic pour déterminer la nature et l’ampleur de la perte de données et ainsi, la faisabilité et la méthode adéquate de récupération.
    • Un compte-rendu de panne avec la liste des données récupérables peut être fourni.
    • Le devis pour la récupération de données ne peut être établi avec précision qu’au terme de cette phase de diagnostic.
    • Le conseil Databack : de nombreuses sociétés réclament des frais d’analyse ou de pièces lors de la phase de diagnostic. Il est conseillé de choisir un laboratoire proposant un diagnostic gratuit, garanti sans frais supplémentaires.
  • Récupération des données après décision et validation du devis par l’entreprise cliente.
    • Les données sont restaurées ou extraites et, de préférence, copiées sur un support de stockage neuf avant d’être remises au client.
    • Le conseil Databack : les données récupérées doivent être testées par l’entreprise cliente afin de remonter dans les meilleurs délais tout problème de lecture ou d’exploitation.

Les moyens de récupération des laboratoires

Les laboratoires dédiés à la récupération de données disposent de ressources et d’équipements spécialisés.

La salle blanche constitue l’équipement indispensable pour intervenir en toute sécurité sur des supports de stockage endommagés. Des hottes à flux laminaires permettent notamment d’y maîtriser la concentration en particules de l’air. L’ouverture de disque dur peut ainsi s’effectuer sans risquer que des grains de poussière ne viennent endommager des composantes vulnérables telles que les pistes magnétiques.

Des logiciels de diagnostic et de récupération de données sont également utilisés. Il peut s’agir de logiciels propriétaires développés en interne, mieux adaptés que les logiciels standards disponibles en ligne. Ils permettent l’analyse et l’extraction de données en diminuant les risques de pertes définitives.

Bien choisir son laboratoire de récupération de données

La première tentative de récupération de données est toujours celle ayant les meilleures chances d’aboutir. Voici les conseils pour bien choisir le laboratoire à qui confier vos supports de stockage :

  • Confiez votre récupération de données à une société française. Votre prestataire ne doit pratiquer aucune sous-traitance et encore moins envoyer vos supports de stockage à l’étranger !
  • Vérifiez ses certifications, ses habilitations éventuelles et son éthique. A titre d’exemples :
    • Adhésion à la charte des bonnes pratiques en matière de récupération des données, définie par le SGDSN sous l’égide du Haut responsable chargé de l’Intelligence économique.
    • Local classé en Zone à Régime Restrictif (ZRR) dans le cadre de la protection du patrimoine scientifique et technique de la nation (PPST).
  • Vérifiez ses dispositifs pour garantir la sécurité et la confidentialité de vos données :
    • Locaux sécurisés, accès règlementés, …
    • Stockage de vos supports de données (coffre-fort).

La récupération de données devra en outre constituer le cœur de métier de votre prestataire :

  • Privilégiez l’expérience, suggérée par quelques indicateurs :
    • Activité de Recherche & Développement.
    • Réputation professionnelle et références clients.
    • Années d’expérience et nombre de dossiers traités.
    • Taux de réussite (sachant qu’un taux de 100% n’existe pas !).
  • Regardez du côté des ressources et des équipements dédiés :
    • La présence d’une salle blanche est incontournable.
    • Logiciels de diagnostic et/ou de récupération développés en interne.
    • Etc.

NOS DERNIERS ARTICLES

choix-laboratoire-récupération-données

Comment choisir sa société de récupération de données ?

De nombreuses sociétés proposent leurs services en matière de récupération de données. Parmi cette multitude de choix, comment choisir à qui confier le capital numérique de votre entreprise mis en jeu par une perte de données ? [...]

Récupération de données : PCA/PRA

PCA et PRA sont les extensions logiques d’une bonne politique d’anticipation et de gestion des risques. Ils impliquent largement les Systèmes d’Information, les entreprises étant de plus en plus dépendantes de l’outil informatique. [...]
enjeux-récupération-données

RGPD, PCA/PRA : Les enjeux de la récupération de données

La récupération de données pose de véritables défis à l’entreprise. L’entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) et les enjeux des PCA/PRA la placent au cœur de la gouvernance des Systèmes d’Information [...]
spécialiste-récupération-données

La récupération de données, un métier de spécialistes

La tentation est souvent très grande d’intervenir soi-même sur une panne informatique. Mais toute manipulation effectuée sans le savoir-faire ni les équipements adaptés peut aggraver la situation, entraîner une perte définitive des [...]
Databack
3 rue Vincent AURIOL
Z.I. Acti Sud
85000 LA ROCHE SUR YON
Tél : 02 51 31 11 65