Databack Récupération de données numéro vert Databack Récupération de données numéro vert

Comment récupérer des données effacées après formatage ?

Contrairement aux idées reçues, il est parfaitement possible de récupérer des données effacées après le formatage de votre périphérique de stockage. Restaurer les fichiers formatés d’un disque dur ou d’une partition nécessite néanmoins quelques précautions et de comprendre le principe du formatage.

En quoi consiste le formatage de disque dur ?

Le formatage de disque dur, dans le cadre d’une panne, d’une erreur humaine ou d’une opération volontaire (partition du disque, réinstallation du système) est réputé en supprimer les données. Qu’en est-il vraiment ?

1 – Qu’est-ce que le formatage de disque dur ?

Une opération de formatage consiste à préparer un support de données en vue de son utilisation par un système d’exploitation. Elle écrit à cette fin un système de fichiers et sa table d’allocation (ou index) correspondante, afin que le système d’exploitation puisse trouver les données sur le support.

2 – Est-ce que le formatage supprime les données ?

Le formatage efface l’ancienne table d’allocation afin de la remplacer par la nouvelle, mais ne supprime pas les données présentes sur le support de stockage. Ces dernières semblent néanmoins avoir été effacées dans la mesure où le système d’exploitation ne peut plus y accéder depuis la suppression de l’ancien index.

Comment récupérer des données (fichiers, photos…) formatées ?

La récupération de données formatées requiert d’avoir les bons réflexes :

  • Sauvegardez vos données avant de formater un disque dur ou tout autre support de stockage. Une sauvegarde régulière de vos données permettra en outre d’anticiper les formatages issues d’une panne, d’un virus ou d’une erreur de manipulation.
  • Cessez d’utiliser le support de stockage formaté et n’effectuez aucune opération logicielle (analyse…), afin que les anciennes données ne soient définitivement écrasées par les opérations d’écriture du système d’exploitation.
  • Démontez l’unité de stockage formatée, afin d’éviter que le système d’exploitation n’effectue des opérations d’écriture intempestives.
  • Evitez d’utiliser des logiciels de récupération de données (notamment gratuits) sans vous être auparavant soigneusement renseigné sur leur fiabilité : dans le cadre de données supprimées par formatage, une opération logicielle pourrait aboutir leur perte définitive.
  • En cas de doute sur les opérations à mener ou sur l’origine du problème, n’hésitez pas à contacter un laboratoire spécialisé afin de bénéficier de leur conseil ou de leur confier l’opération de récupération de données formatées.

NOS DERNIERS ARTICLES

pra suite incendie

Sauvegardes et Plan de Reprise d’Activité (PRA) après un sinistre : quelles bonnes pratiques adopter ?

Méthodes de sauvegarde, gestion des risques, PRA (plan de reprise d’activité) et PCA (plan de continuité d’activité)…L’incendie récent dans l’un des datacenters du principal hébergeur français a rappelé à toutes et à tous, entreprises, [...]

ransomware hopital

Les success stories Databack : Quand la cybercriminalité menace les établissements de santé

En visant le secteur de la santé, la cybercriminalité démontre son absence de moralité ! Mettant à profit les failles de sécurité des SIH (systèmes d’information hospitaliers) et le niveau critique des données de santé, les attaques [...]

récupération données secteur audiovisuel

Récupération de données dans le secteur audiovisuel

La récupération de données pour le secteur audiovisuel nécessite une expertise à la fois riche et avancée : supports présentant aussi bien des formats analogiques que des formats numériques haute définition, enjeux critiques des pertes [...]

rancongiciel

Attaques par rançongiciels : le guide en accès libre de l’ANSSI

Destiné aux entreprises et aux collectivités, le guide de sensibilisation « Attaques par rançongiciels,  tous concernés – Comment les anticiper et réagir en cas d’incident ? » est disponible en ligne sur le site de [...]