La récupération de données sur RAID6, RAID10, …

Perte de données système RAID 6

Le RAID 6 permet de renforcer la sécurité du RAID 5 en ajoutant une seconde parité pour chaque bande. Il requiert donc un minimum de 4 disques durs. Cette configuration RAID6 permet de pallier la perte simultanée de 2 disques et de reconstituer la globalité de l’information manquante.

Les avantages du RAID 6 :

  • Bonne disponibilité des données : Survit à la perte de 2 disques

Les inconvénients du RAID 6 :

  • La taille utile est réduite à N-2 disques
  • Les temps d’écriture sont longs à cause des calculs de redondance complexes
  • Le temps de reconstruction en cas de défaillance simultanée de 2 disques est très long

Récupérer les données d’un RAID 0+1

Le RAID de niveau 0+1 requiert un minimum de 4 disques durs. Il permet de combiner, comme son nom l’indique, le niveau de RAID 0 et le niveau de RAID 1. En premier lieu, on crée deux grappes RAID 0, qui constitueront elles-mêmes la grappe RAID 1.

L’intérêt du RAID 0+1 est de combiner les avantages du RAID 0 avec le RAID 1. Et donc de bénéficier de meilleures performances sans sacrifier l’intégrité des données. 

Malheureusement, on retrouve un inconvénient de taille : le coût matériel. Il faudra en effet un minimum de quatre disques, sans oublier la perte de la moitié de la capacité de stockage totale si l’on utilise des disques de taille identique. Par exemple, en utilisant quatre disques de 200 Go (800 Go au total), nous n’obtiendrons qu’une grappe RAID 0+1 offrant une capacité de stockage de 400 Go. De plus, la panne d’un seul disque rend inopérante toute la grappe RAID 0+1. Et le temps de reconstruction de la grappe est plus conséquent que le RAID 1, de par un nombre de disques plus élevé.

Les avantages du RAID 0+1 :

  • Bonne disponibilité des données : Survit à la perte d’un disque
  • Amélioration des performances en lecture et en écriture

Les inconvénients du RAID 0+1 :

  • 50% seulement de l’espace disque utile est disponible
  • Immobilise au moins 4 disques durs

Récupération de données d’un RAID 10

Le RAID de niveau 10, aussi appelé RAID 1+0, requiert un minimum de 4 disques durs.
Il permet de combiner, comme son nom l’indique, le niveau de RAID 1 et le niveau de RAID 0. 

En premier lieu, on créer deux grappes RAID 1, qui constitueront elles-mêmes la grappe RAID 0. Il permet de profiter à la fois d’une amélioration en lecture et en écriture sans risque de perte de données. 

Ce système est plus sûr et plus performant qu’un RAID 5 car il permet la perte de 2 disques sur le même volume en RAID 0, mais son coût en espace disque est plus important. Sa fiabilité est assez grande puisqu’il faut que tous les éléments d’une grappe soient défectueux pour entraîner un défaut global. La reconstruction est assez performante puisqu’elle ne mobilise que les disques d’une seule grappe et non la totalité.

Les avantages du RAID 10 :

  • Bonne disponibilité des données : survit à la perte de plusieurs disques selon l’endroit où ils se situent
  • Amélioration des performances en lecture et écriture

Les inconvénients du RAID 10 :

  • 50% seulement de l’espace disque utile est disponible
  • Immobilise au moins 4 disques durs


NOS DERNIERS ARTICLES

perte-donnees-realite-entreprises

La perte de données : une réalité pour toutes les entreprises

La perte de données représente un risque majeur pour les entreprises. Leur fréquence, la diversité des données susceptibles d’être touchées et la variété des scénarios possibles restent pourtant sous-estimés. Le Clusif (Club de la [...]
rapid-ransomware-recuperation-donnees

Ransomware RAPID, une nouvelle récupération de données par Databack

  Ce mois-ci, DATABACK a réussi une récupération de données sur le Ransomware nommé Rapid. Celui-ci avait chiffré toutes les données du serveur d’un EPHAD. Notre client nous a confié un serveur NEC composé de 4 disques durs de 300 [...]

Grandes entreprises et pertes de données

Grandes entreprises et PME sont confrontées à des problématiques différentes en matière de pertes de données. Soumises aux mêmes obligations légales du RGPD, les grandes entreprises doivent faire face à des risques accrus et engagent [...]

Récupération sur un volume BTRFS de 144 To

Ce mois-ci, notre laboratoire a réussi une récupération de données sur un cas complexe cumulant un système de fichier BTRFS ainsi qu’un imposant volume de 144 To à traiter.